4è ECOLE D'ETE DE LA FRANCOPHONIE

PHOTO DE FAMILLE

La 4e édition de l’Ecole d’Eté de la Francophonie(EEF) a pris fin le 24 juillet 2011 au Palais des Congres de Nouakchott, capital de la Mauritanie.

Parmi tous les pays francophones invités à cette grande messe, notre pays le Gabon était représenté par deux jeunes leaders des organisations de la jeunesse. Choisi parmi d’autres jeunes à l’aide d’un concours international, Joël Gaby Bouka (Encadreur à la JEC Gabonaise et Président des Jeunes Leaders pour le Développement) et Inès Rigo (Conseillère du président du Conseil National de la Jeunesse et membre de la Jeunesse du Monde) ont participé au milieu d’une centaine d’autres jeunes francophones à cette tribune offerte par l’Organisation Internationale de la Francophonie, la CONFEJES et le Ministère Mauritanien de la Jeunesse et des Sports.

Quatre ateliers : Migrations internationales, Entreprenariat, Environnement et TIC, ont, autours du thème central : Migrations internationales, jeunesse et développement constitués l’ossature de la rencontre. Ainsi, pendant ces cinq jours d’échange et de formation, les jeunes francophones venus de 45 pays ont étudié le phénomène de l’immigration et les conséquences qui en découlent. Au cours de la rencontre une interrogation a retenu l’attention de l’ensemble des participants, des experts invités et des organisateurs : comment l’Organisation Internationale de la Francophonie qui milite pour une diversité culturelle appréhende-t-elle le phénomène de l’immigration et des mouvements des personnes, lorsqu’on sait qu’en se déplaçant, es individus sont porteur de leur culture ?

DISCOUR DE CLOTURE

Militant pour une autonomisation de la jeunesse francophone, la Francophonie a invité l’ensemble des participants à s’approprier non seulement de l’entreprenariat par l’apprentissage des méthodes de création de micro-entreprises, mais aussi du secteur de l’environnement dont le processus de préservation est source de plusieurs emplois, mais aussi de s’adapter aux technologies de l’information et de la communication(notamment par les réseaux sociaux). C’est dans ce sens que s’inscrit le renforcement des capacités des animateurs de la radio des jeunes francophones du monde dont les émissions sont à suivre en ligne depuis le portail jeunesse(jeunesse.francophonie.org).

Au-delà des activités académiques, les participants à la 4e Ecole d’Eté de la Francophonie ont été amené à participer à plusieurs autres activités dont la plus importante demeure la participation à la campagne de plantage d’arbre autours de la ville de Nouakchott pour lutter contre l’avancé du désert.

En conclusion, les assisses de Mauritanie ont permis aux jeunes leaders francophones de mieux connaître la francophonie institutionnelle et de recevoir de celle-ci, les éléments nécessaires pour mieux perpétuer son action sur le terrain. Plusieurs recommandations ont été formulées pour accompagner les engagements de l'Ecole d'Eté 2011. La participation du Gabon s’est avérée honorifique non seulement à cause de la qualité de ses représentants, mais aussi et surtout grace à leur implication au déroulement de l’Ecole d’Eté de Nouakchott. Le couronnement de cette implication s’est soldé avec le choix porté sur Joël Gaby Bouka pour prononcer le mot de clôture aux noms de tous les participants. Rendez-vous à été pris pour la cinquième édition avec d’autres jeunes francophones. LES2 REPRESENTANTS DU GABON

 

Fait à Libreville, le 5 Aout 2011

Ines Clementine RIGO  - Joel Gaby BOUKA (President)

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

POUR FACILITER LE TRANSFERT DES PHOTOS SUR NOTRE SITE; NOUS RECHERCHONS UN APPAREIL PHOTO NUMERIQUE. MERCI POUR VOTRE SOUTIEN. VEUILLEZ DONC NOUS CONTACTER POUR TOUTE PROPOSITION DANS CE SENS. DIEU VOUS BENISSE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×